• Le Pavillon

Les avantages de la VR sur le E-commerce

Cet article est apparu initialement dans le magazine 360 Logistic : https://360.fmlogistic.com/retail-revolution/can-virtual-reality-give-retailers-an-edge-over-e-commerce-with-interactive-in-store-experiences/


La réalité virtuelle s’apprête à révolutionner l’univers de la distribution, en séduisant les consommateurs avec des expériences interactives et innovantes en magasin. L’adoption de cette technologie peut-elle aider les commerçants à concurrencer, voire à devancer les géants du e-commerce en ramenant leurs clients en magasin ? Nous nous sommes penchés sur la manière dont la VR permet de mobiliser les clients et stimuler les ventes.




Face à la disponibilité de stock et à la simplicité des achats en ligne, les magasins ont besoin de développer un nouvel avantage concurrentiel pour séduire ou reconquérir des consommateurs de plus en plus exigeants.



Faisons un voyage dans le futur proche : la vente de détail a radicalement changé, et permet désormais aux clients d'essayer et de tester des produits comme jamais ils ne l’avaient pu auparavant, transformant le shopping en une activité excitante et divertissante. Comment cette transformation s’est-elle opérée ? Grâce à la capacité de la réalité virtuelle (VR) de créer un environnement interactif, 3D et entièrement numérique, qui stimule les sens de chacun grâce à des couches d'informations numériques.


C'est dans cette direction que se dirige le commerce de détail, et les changements apparaissent déjà.


Transformer l'expérience d'achat




"Utilisée avec une paire de lunettes ou un masque, la VR donne l'illusion de la réalité pour permettre aux consommateurs de visualiser des environnements et décors précis, mais aussi d'obtenir des informations détaillées sur les produits. Ils peuvent manipuler des objets qui n'existent pas, vivre des situations dangereuses sans risque, visiter des endroits éloignés et se transporter ailleurs pour donner vie à leur expérience d’achat", explique Emilie Gobin Mignot, co-fondatrice d'Antilogy, une startup de consulting spécialisée dans les technologies immersives.


Les consommateurs sont prêts à passer à cette expérience nouvelle et excitante, selon une étude récente qui montre que 70 % des “early adopters” sont impatients d'acheter en utilisant la VR.




"La VR a un impact positif sur le shopping car elle introduit des activités qui peuvent altérer les comportements, générer un engagement, déclencher des émotions et encourager les échanges. Pour la vente en magasin, cela peut se traduire par une compétitivité accrue, moins de frictions et une plus grande fidélité de la clientèle."




De meilleures décisions d'achat pour de meilleures ventes




" La VR est une plateforme efficace pour stimuler les ventes de produits qui prennent trop de place, qui ne sont pas disponibles en magasin ou qui sont difficiles à tester. Cela influence les décisions d'achat des acheteurs, car une vente a plus de chances d'avoir lieu s'ils peuvent l'essayer en premier temps en magasin "




Par exemple, le grand groupe de distribution sportif français Decathlon permet aux consommateurs de visiter virtuellement différentes tentes en magasin en portant un casque d'écoute pour tester la tente dans des situations réelles, comme dans une forêt ou un désert. Ils peuvent également voir de près les détails de la tente et la comparer avec d'autres modèles. Les clients ont été ravis de pouvoir essayer leur tente avant de l’acheter, et plus de 95 % d'entre eux ont recommandé cette nouvelle expérience.


Le géant mondial du tourisme Club Med utilise la VR pour rendre la planification de ses vacances plus attrayante avec des visites à 360 degrés de ses stations et activités. Des plages luxueuses des Maldives à la vue imprenable sur les montagnes françaises, en passant par bien d’autres, les consommateurs sont transportés virtuellement vers la destination de leur choix pour décider si elle répond à leurs envies de vacances. "Créer une expérience immersive pour les voyageurs de l'agence a permis au Club Med d'augmenter de 12 points le taux de conversion des ventes ", souligne Emilie Gobin Mignot.


En même temps, Lowe's, un groupe nord-américain de produits de rénovation, utilise des masques VR pour aider les consommateurs à se familiariser virtuellement et en toute sécurité avec leurs outils électriques. L'expérience de la VR sert à guider et à encourager les clients à terminer des projets de rénovation, qui représentent des dépenses de parfois plus de 70 milliards de dollars, et à leur faire prendre confiance dans le résultat final.


Accroître l'engagement des consommateurs grâce à l’image de marque





"La VR peut aussi susciter l'intérêt des consommateurs par le biais de l’image de marque, en exposant l'expertise de l'entreprise pour impressionner et intriguer les consommateurs "





C'est ce qu'Adidas a fait lorsque la marque a présenté sa collection de vêtements et d'accessoires de plein air TERREX avec une campagne VR qui permet aux consommateurs d'utiliser un masque et des manettes pour escalader une montagne, aux côtés de deux athlètes stars sponsorisés par le géant du sport.


L’effet "waouh" de l'expérience de VR a rendu les produits - et la marque - plus désirables, et les clients étaient impatients d'en savoir plus, ce qui a contribué à accroître la fidélité et les visites en magasin.


Intégrer la VR dans la stratégie de vente au détail


Comme le montrent les exemples ci-dessus, la VR n'est pas seulement un gadget. Il s'agit d'une excellente opportunité pour les magasins traditionnels de se démarquer aux yeux des consommateurs lorsqu'elle est intégrée efficacement à la stratégie omnicanal de l’entreprise.


"Les commerçants devraient se concentrer sur la façon dont ils veulent transformer l'expérience client, définir des objectifs précis, puis choisir le bon équipement. Tester et expérimenter avec un partenaire technologique peut être un bon point de départ ", suggère Emilie Gobin Mignot. Pour ce faire, Antilogy et NUMA ont co-inauguré en début d'année, à Paris, le Pavillon, un lieu où les entreprises peuvent expérimenter, développer, tester et s'inspirer de près de 450 applications technologiques immersives.

Dans le commerce de détail, la VR peut également enrichir l'expérience d'achat en améliorant la gestion des magasins, la formation du personnel et la logistique.


" Une grande marque de mode est venue nous voir pour comprendre comment la technologie immersive pouvait réduire le nombre de départs. La solution a été trouvée en VR, qui nous a permis d’améliorer l'intégration des nouveaux employés en leur permettant de visiter virtuellement différents magasins, d'apprendre l'histoire derrière l'étiquette et de se sentir inclus dans la culture de l'entreprise. En fin de compte, les clients en profitent aussi, avec un personnel qui fournit un meilleur service."



Libérer le potentiel de la VR


L'enthousiasme global est fort pour voir évoluer les technologies immersives, avec des logiciels de VR et des revenus de services pour la vente au détail et le marketing qui devraient grimper jusqu’à un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 102 % pour atteindre 1,8 milliard $ en 2022.


Un petit conseil pour réussir ses projets VR en entreprise ou devenir un expert ?

Le secteur de la vente au détail s’apprête à connaître une période excitante. Alors que la VR continue de repousser les limites du possible et de ravir les consommateurs, les commerçants les plus avertis savent que le moment est venu d'investir et d'explorer ce nouvel avantage concurrentiel pour leur marque, leur entreprise et leurs clients - c’est le moment de se lancer !




Suivez-nous sur LinkedIn



Suivez-nous sur Facebook



Suivez-nous sur Medium



Suivez-nous sur Twitter

465 vues

Le Pavillon

Morning coworking République

2 rue Dieu
75010 Paris

06.17.31.15.18

06.99.35.00.22

Antilogy 2020