• Le Pavillon

PortraitsVR - Frank Doute, Manager du FAB AR/VR du groupe SNCF

Bienvenue dans le quatrième article de notre dossier “PortraitsVR” - une série d’articles dans lesquels nous présentons des précurseurs qui explorent l’usage de la Réalité Virtuelle dans leurs entreprises respectives, et qui ont fait le choix d’un cas d’usage bien particulier.





Aujourd'hui, nous rencontrons Frank Doute, Manager du centre d’expertise Fab AR/VR de la SNCF.


Frank Doute évolue au sein de la Direction du Digital SNCF, qui existe depuis quatre ans et a pour objectif d’accélérer la transformation numérique du groupe SNCF.


Des expertises sur le Big Data, l’IoT, le Design et l’Open Innovation sont aux services du Groupe pour l’accélération le passage en industrialisation des projets.


Depuis 2019 une nouvelle expertise est née : la FAB AR VR avec pour objectif de construire des socles de ressources pour le groupe, mais aussi des produits AR/VR et de référencer des startups de développement d’application AR/VR.


“Du côté de nos projets concernant les nouvelles technologies immersives, nous avons pour ambition de créer uns store interne d’applications en AR / VR et un store de modèles 3D, qui nous permettrait de stocker dans le même endroit tous les contenus que nous et nos partenaires produisent” explique Frank.

Outre l’aspect technique, Frank et ses équipes se sont également donné deux autres missions :

  • le conseil auprès des autres entités en interne, pour les conseiller dans leurs projets de Réalité Virtuelle et de Réalité Augmentée

  • la gestion et le soutien de projets transverses à forte valeur pour le groupe, sur des sujets comme le développement des softskills, le mieux vivre ensemble, les gestes de secours, …


Un catalogue de formation aux hard skills et aux soft skills en Réalité Virtuelle


“Nous déployons actuellement avec Le Pavillon* un catalogue de formations aux soft skills, après avoir recensé plus de 80 applications dans lesquelles nous avons ‘pioché’ et qui constituent notre socle. Nous souhaitons créer un catalogue de contenus sur le même principe qu’un Netflix, qui susciterait l’intérêt et l’excitation de nos collaborateurs et les amènerait sur les sujets de formation les plus pertinents pour eux.”

La cible de ce catalogue ? Les quelques 250,000 collaborateurs SNCF, qui sont formés par les 25 Universités de formation du Groupe. Déployé en premier temps comme un test auprès de quelques universités et autres entités, sur quelques thèmes sélectionnés (leadership, prise de parole, gestion du stress, …), le catalogue vise à être mis à disposition de tout le Groupe.


“Sur la formation, nous avons opté pour deux volets : l’apprentissage des gestes métiers purs, et le développement soft skills”, complète-t-il.


Des modalités pédagogiques adaptées au média Réalité Virtuelle`


Frank Doute et ses équipes sont pleinement conscients du besoin de revoir les modalités pédagogiques de leur catalogue de formation au vu des spécificités des technologies immersives utilisées. “La Réalité Virtuelle va nécessiter de changer nos méthodes de formation. Elle reste un complément, car nous avons à la fois des formations physiques avec un casque de Réalité Virtuelle, avec une partie théorique, une partie pratique, le tout suivi d’un retour d’expérience avec les participants. Nous allons déployer une solution avec l’accompagnement d’un coach et une autre solution en self-service. Nous ne proposerons pas les même modules sur ces deux solutions. En effet, nous avons besoin d’observer et de mesurer ce qui se passe pendant la formation avec un coach, avec un contenu pédagogique important et adaptatif. Pour les formations en libre-service celles-ci doivent être autoporteuses avec la proposition de metrics pour ainsi évaluer et suivre sa progression ”, explique-t-il.


“La VR est le meilleur média pour accompagner la formation, la perfectionner et l’augmenter, par sa capacité à créer l’impossible, à faire du test & retry et sa capacité d’optimiser l’ancrage mémoriel. Nous consacrons plus d’1,6 million d’heures de formation au niveau du groupe”, raconte Frank.


Ainsi, l’intérêt du Fab AR/VR dans le déploiement d’un catalogue de formation en Réalité Virtuelle est double : d’une part, il relève de la rationalisation économique (en permettant de réduire la durée et le coût des formations et des stages), mais il est également pédagogique (l’apprentissage par l’expérience que permet la VR peut accélérer et augmenter toutes les expériences de formation). “Nous avons 150 métiers dans le groupe. L’idée est d’offrir un catalogue de soft skills liés à chaque métier pour permettre à chaque collaborateur de monter en compétences à son rythme et selon ses besoins”, complète Frank.


Permettre aux collaborateurs une mobilité interne plus fluide


La mobilité est un sujet d’une extrême importance pour la SNCF, et pas uniquement en ce qui concerne ses machines. “Au sein de la SNCF, les collaborateurs ont la possibilité de changer de métier tous les quatre ans, nous avons donc besoin de beaucoup d’accompagnement à la mobilité géographique et fonctionnelle, appliqué à tous : chaque collaborateur a la possibilité de postuler à n'importe quel poste dans le groupe...avec la formation qui va avec”, précise Frank.


Pour mesurer le succès de cette initiative, Frank parie sur le tracking de la montée en compétences des collaborateurs, via la plateforme LMS du groupe, qu’il œuvre actuellement à connecter aux différents modules déjà existants.


Par ailleurs, les facilitateurs et les coach ne sont pas en reste : “Il est aussi nécessaire de former les formateurs à la Réalité Virtuelle. C’est un besoin chez nous car on a beaucoup de formateurs en interne, et il ne faut surtout pas qu’ils se sentent dépossédés par ce média qui n’est pas là pour les remplacer mais pour les accompagner et les aider à optimiser leur contenu pédagogique ”, conclut Frank Doute.

Le Pavillon

Morning coworking République

2 rue Dieu
75010 Paris

06.17.31.15.18

06.99.35.00.22

Antilogy 2020